lundi 10 octobre 2016

Le blog déménage !

Hello !  

Un article très court pour vous annoncer que dès aujourd'hui, le blog déménage sur Wordpress ! Les nouveaux articles seront disponibles là-bas, vous pouvez également vous y inscrire pour continuer à recevoir les newsletters ! 

Pourquoi ce choix ? Pour avoir un interface plus clair et pouvoir faire un peu plus de design ! 
J'espère que vous continuerez à me suivre là-bas !!!

vendredi 16 septembre 2016

La soupe aux cailloux de Fou, Lou et Shou, Jon Muth

Titre : La soupe aux cailloux de Fou, Lou et Shou
Auteur : Jon Muth
Edition : Editions Fei
Pages : 23
Prix : 14,90€
4e de couverture : Les trois moines tombèrent d'accord : ces gens ignorent ce qu'est le bonheur. "Mais aujourd'hui, déclara Shou, le visage radieux comme la lune, nous allons leur apprendre à cuisiner la soupe aux cailloux". Nous connaissons tous l'histoire de la soupe aux cailloux... mais celle de Fou, Lou et Shou est particulièrement touchante et poétique. Ce succulent stratagème nous apprend les fondements de la solidarité et du partage.




Mon avis : 

Ce livre étant un service presse reçu dans le cadre de mon poste de chroniqueuse chez Songe d'une nuit d'été, vous pouvez retrouver ma chronique sur le site, ici !












jeudi 15 septembre 2016

Slammed 3 : Éblouissant, Colleen Hoover

Titre : Eblouissant
Auteur : Colleen Hoover
Edition : J'ai Lu
Pages : 316
Prix : 13,90€
4e de couverture : "L'amour que se portent Lake et Will a résisté à l'attente, aux préjugés, au deuil. Désormais mariés, les amants tentent de construire leur vie sur une base heureuse. Bien que Lake savoure cette stabilité, elle se surprend à vouloir dissiper les zones d'ombre que dissimule Will, même si ce dernier préférerait laisser les souvenirs douloureux derrière lui. Cédant à l'insistance de sa femme, il finira par se replonger dans leur passé, révélant ainsi ses secrets les plus intimes... Des vérités tantôt amères, tantôt fabuleuses, qui constituent la pièce maîtresse de leur puzzle éblouissant !"






Mon avis : 

Ce livre étant un service presse reçu dans le cadre de mon poste de chroniqueuse chez Songe d'une nuit d'été, vous pouvez retrouver ma chronique sur le site, ici !

mercredi 14 septembre 2016

Fils-des-Brumes 1 : L'Empire Ultime, Brandon Sanderson

Titre : L'Empire Ultime
Auteur : Brandon Sanderson
Edition : Orbit/ Le livre de poche
Pages : 602
Prix : 25,40€/10,10€
4e de couverture : "Les brumes règnent sur la nuit, le Seigneur Maître sur le monde.
Vin ne connaît de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de mille ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un projet fou : renverser l’Empire."






Mon avis : 

J'ai lu ce roman en lecture commune avec la jolie Wonderbook et c'était vraiment trop bien !

En commençant ce roman, j'ai été surprise de le trouver aussi sombre : les personnages évoluent dans un monde où il pleut continuellement des cendres. Où le peuple est divisé entre Nobles et Skaas (qui sont traités comme des esclaves) et dominé par le Seigneur Maître, un surhomme mystérieux que l'on ne voit qu'à la fin du roman mais qui est omniprésent à chaque instant de l'histoire. Au sein de cet Empire Ultime évoluent également des bandes de voleurs, parmi lesquelles se trouve Vin, qui se révèle douée d'allomancie (la magie des métaux) et Kelsier le Survivant qui a pour projet de tuer le Seigneur Maitre. Les passages suivent alternativement Vin et Kelsier dans leur plan pour renverser l'Empire Ultime et libérer les Skaas. 

Vous pouvez donc déjà entrevoir la complexité de ce premier tome : on apprend petit à petit le fonctionnement de l'allomancie et des différents métaux, les particularités des Fils-des-Brumes (qui peuvent brûler tous les métaux), des diverses castes de la société et des différentes familles nobles. 

Les informations viennent au compte-goutte jusqu'aux révélations finales, et à la fin on se rend compte que les en-têtes de chapitres servent en fait à la compréhension de la nature du Seigneur Maitre ! C'est vraiment un roman puzzle où toutes les pièces se mettent en place petit à petit, jusqu'à l'explosion finale qui fait tout voler en éclats... Car cette fin... Mon Dieu ! De l'épique à l'état pur ! 





SPOILER






On en parle de la mort horrible de Kelsier ? Non parce que là je la refuse toujours et ça fait 3 semaines que j'ai fini le roman !






SPOILER END



Les personnages sont très diversifiés entre les nobles arrogants, les nobles visionnaires (petit crush sur Elend qui en plus adore lire !), les voleurs, les skaas, les révoltés, les Gardiens, les Inquisiteurs...
Car Kelsier réunit une bande de 8 personnages environ auxquels on s'attache beaucoup sans forcément s'en rendre compte. Les voir évoluer dans ce contexte difficile permet de les voir vraiment. Brise se révèle autre chose que juste un skaa qui se prend pour un noble et se complait dans le luxe par exemple. 
Pour le coup, j'ai vraiment eu un petit coup de coeur pour Kelsier que j'ai trouvé courageux au possible et d'une classe folle ! Tout parait simple avec lui, il peut même sembler un peu arrogant mais son histoire le rend plus humain. 
Quant à Vin, au début elle m'a un peu énervée à se méfier de tout et tout le monde car elle répétait toujours et sans cesse les recommandations que son frère lui avait fait avant de la trahir. Mais j'ai beaucoup apprécié l'évolution du personnage. Pour les besoins du plan, elle doit devenir noble, et si au début ça ne lui ressemble pas, elle commence à devenir vraiment féminine. Pour autant, ça ne se fait pas du jour au lendemain et elle s'interroge sur ce changement dans son comportement. J'ai apprécié ses interrogations, je trouve que bien souvent les personnages changent du tout au tout sans s'interroger sur leurs changements. 

Le tout est porté par une écriture très dense, un vocabulaire riche et une langue merveilleusement bien maniée ! Bref, un coup de coeur que je recommande fortement et un beau 19/20 !


lundi 12 septembre 2016