lundi 30 mars 2015

Boys don't cry, Malorie Blackman

Titre : Boys don't cry
Auteur : Malorie Blackman
Edition : Milan
Pages : 287
Prix : 12,50€
4e de couverture : "Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce c'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer... Mais les garçons ne pleurent jamais..."







Mon avis : 

Ce livre, tout le monde m'en parlait comme d'un coup de coeur. Même si ça ne l'a pas été tout à fait pour moi, je comprends que ça l'ai été pour certains. 
L'histoire se fait sous deux points de vues : celui de Dante, et celui de son frère Adam. On suit leur histoire en parallèle. Dante apprend qu'il est père, et Mélanie s'enfuit en lui abandonnant leur fille d'1 an, Emma. Et Adam lutte contre la discrimination pour son homosexualité. 
Au début, Dante nie en bloc l'idée d'être père, ses relations avec le sien sont difficiles, et il s’apprête à aller à la fac. Il flippe de s'occuper d'un enfant, mais petit à petit, on le voit prendre ses responsabilités. 
Adam, quant à lui, tente d'aider son frère tout en faisant accepter son homosexualité à son père. 
Les deux frères, touchants dans leurs combats m'ont beaucoup émue. 

J'ai aimé les deux personnages autant l'un que l'autre. L'auteur a réussi à nous montrer une réalité bouleversante : ce ne sont pas que les pères qui abandonnent leurs enfants, et Dante doit faire face à ces préjugés comme quoi un enfant à forcément besoin d'une mère et qu'un homme ne sait pas s'en occuper. Et Adam, lui, doit lutter contre son amour pour un homme qui ne s'accepte pas. Tous les deux bouleversants, ils évoluent et grandissent de leurs épreuves. J'ai du mal à parler de ce livre car il m'a vraiment chamboulée. 
Je regrette tout de même de ne pas avoir eu plus souvent le point de vue d'Adam, je dirais que son point de vue ne prend qu'un quart du livre alors que selon moi il était tout aussi intéressant que son frère. 
Je regrette également qu'il n'y ai pas eu quelques pages en plus...Pour savoir si Mélanie revient chercher Emma par exemple. Je serais bien restée avec ces personnages un peu plus longtemps...

Enfin Malorie Blackman a toujours une plume aussi touchante. Je l'avais découverte dans Entre chiens et loups qui avait été un coup de coeur monstrueux quand je l'avais lu, et je l'ai retrouvée dans cette histoire. Elle continue à explorer la psychologie et les différences entre les gens, de même que les préjugés et c'est toujours aussi beau. On ne ressort pas de ses livres sans en tirer quelque chose et c'est ce que j'aime dans un roman, qu'il me fasse réfléchir. Un très bon 19/20. 

1 commentaire:

  1. Une jolie histoire que j'avais beaucoup appréciée. Contente que tu l'ais aimé toi aussi !

    RépondreSupprimer

"nom + url"