mardi 17 mars 2015

Préquelle + Cinder, Marissa Meyer

Titre : Il était une fois Cinder
Auteur : Marissa Meyer
Edition : PKJ Ebook
Pages : environ 40
Prix : Gratuit
4e de couverture : "A tout juste 11 ans, Cinder découvre New Beijing et sa nouvelle famille."







Titre : Cinder
Auteur : Marissa Meyer
Edition : PKJ
Pages : 412
Prix : 17,90€
4e de couverture : "Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing. Une terrible épidémie ravage la population. Depuis l'espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne, mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer..."


Mon avis : 

Dans le cadre d'une lecture commune sur Livraddict, j'ai découvert le préquelle de Cinder et redécouvert le premier tome Cinder. Ces livres font partie de la saga des Chroniques Lunaires, écrite par Marissa Meyer et dont le dernier tome, Winter, sortira en VO en novembre 2015.

Concernant le préquelle, je trouve que c'est un bon complément à l'histoire personnelle de Cinder, c'est court mais on apprend qu'au début, elle n'était pas si à l'aise avec ses attributs cyborgs, et on en apprend également plus sur son arrivée dans sa famille d'acceuil. En cela, cette nouvelle m'a fait penser à "Avant" que Pierre Bottero a écrit à propos de l'arrivée d'Ewilan (La quête d'Ewilan) dans sa famille d’accueil (disponible dans l'édition de l'intégrale). Ca ne casse pas trois pattes à un canard mais c'est toujours agréable d'en apprendre plus sur l'enfance d'un personnage principal.

Parlons maintenant du premier tome de la saga : Cinder. Pour moi, cela a été une relecture car je l'avais lu en octobre 2014. C'est bien la première fois d'ailleurs que je relis un livre aussi tôt, et j'avais peur de m'ennuyer. Mais pas du tout !

L'histoire est celle de Cinder, mi-humaine, mi-cyborg, qui vit avec sa belle-mère, ses deux demi-soeurs, Peony et Pearl, et son amie androïde Iko. On découvre bien vite qu'une épidémie ravage la population : la fièvre bleue. Quand Peony l'attrape, la belle-mère de Cinder inscrit cette dernière aux tests pour trouver un antidote à cette maladie, même si elle sait que personne ne réchappe de ses tests. En parallèle à cela, Cinder rencontre le prince Kai, qui lui demande de réparer son androïde qui détient des informations importantes. De là, s'enclenche toute l'histoire...

Ce que j'aime particulièrement dans cette réécriture, parce que oui, si vous ne l'aviez pas déjà deviné, on est bel et bien dans une réécriture de Cendrillon, c'est que l'auteur ne se contente pas de reprendre le schéma du conte et d'en faire une fin en soi. Non, elle développe autour de l'histoire de Cinder, tout un univers de science-fiction avec un fond politique construit qui dépasse même l'histoire personnelle de Cinder. Je m'explique, nous sommes dans le futur, après la 4e Guerre Mondiale, dans la ville de Néo-Beijing, et la Terre est menacée par les Lunaires, des terriens partis émigrer sur la Lune et qui y ont développé des capacités psychiques dangereuses. La reine Levana, chef des Lunaires, veut obliger le prince Kai à accepter un mariage avec elle. Déjà on voit qu'il y a vraiment un problème politique qui n'a rien à voir avec Cinder. Alors oui, on retrouve les éléments principaux du conte de Cendrillon comme la chaussure, le prince, le bal et le contexte familial, on peut même voir Iko comme la marraine déjantée ; mais l'auteur ne s’arrête pas là et nous promet une suite de qualité où on découvrira d'autres personnages et où ce n'est pas tant les réécritures de contes qui sont le sujet principal, mais bien les tensions politiques entre Lunaires et Terriens.

Les personnages sont très attachants et développés. J'ai adoré Peony pour sa gentillesse, Iko pour sa folie qui fait bien rire, et j'ai détesté la belle-mère et Pearl.
Que dire du prince et de Cinder ? Cinder est intéressante car elle a des défauts et les reconnait, pour une fois on n'a pas une princesse de contes de fées, très jolie même si elle ne le sait pas, on a une cyborg et dans ce futur, c'est très mal considéré. Quant à Kai j'ai bien aimé sa gentillesse mais des fois je l'ai trouvé niais et un peu bêbête... Mais bon on ne peut pas tout avoir !
L'auteur nous introduit déjà certains personnages des prochains tomes comme Cress, ou Winter (que je n'avais pas remarquée à ma première lecture) et c'est agréable.

L'écriture est très fluide, et agréable à lire. Par contre j'ai eu un problème : on devine dès la première moitié du livre, le secret censé être dingue de Cinder et c'est dommage car il m'a manqué l'effet de surprise de la fin.

Ce livre est pour moi une des meilleures réécritures de contes que l'on peut trouver et c'est un bon 18/20, je lirais la suite avec plaisir ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"