mercredi 1 avril 2015

PAL d'Avril

Et en avril je compte lire :

20 000 lieues sous les mers, Jules Verne


"Une chose énorme" ayant été signalée par plusieurs navires à travers le monde, une expédition est organisée sur l'Abraham Lincoln, une frégate américaine, pour purger les mers de ce monstre inquiétant. A bord se trouvent le Français Pierre Aronnax, professeur au Muséum de Paris, et Conseil, son fidèle domestique. 
Alors qu'ils s'approchent du fabuleux animal, Aronnax, Conseil et Ned Lanc, un harponneur canadien, sont précipités dans la mer par deux gigantesques trombes d'eau avant de se retrouver sur le dos du monstre...qui se révèle être un étonnant sous-marin, le Nautilus, conçu et commandé par le capitaine Nemo, qui paraît farouchement hostile à toute l'humanité. La plus extraordinaire aventure commence dès lors pour les trois hommes, condamnés à ne plus jamais revoir leur patrie, leurs parents, leurs amis..."


Harry Potter and the Philosopher's stone, J.K. Rowling (relecture)


"Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre des trolls : Harry se révèle être un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V... le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?"


Harry Potter and the Chamber of Secrets, J.K. Rowling (relecture)


"Une rentrée fracassante en voiture volante, une étrange malédiction qui s'abat sur les élèves, cette deuxième année à l'école des sorciers ne s'annonce pas de tout repos ! Entre les cours de potions magiques, les matchs de Quidditch et les combats de mauvais sorts, Harry trouvera-t-il le temps de percer le mystère de la Chambre des Secrets ?"


Les chroniques de Spiderwick, Tony DiTerlizzi & Holly Black


"Si vous ne croyez toujours pas aux fées et autres créatures fantastiques, découvrez les aventures des enfants Grace dans Les Chroniques de Spiderwick."



Dome 1, Stephen King 


"Le Dôme : personne n'y entre, personne n'en sort."


Scarlet, Marissa Meyer


"Depuis les lointaines étoiles jusqu'aux recoins d'une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés. Alors que l'une cherche sa grand-mère, mystérieusement disparue et que l'autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l'humanité se renforce. Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister ?"


L'Aîné, Christopher Paolini (relecture)


"Eragon et Saphira, sa dragonne, sont à peine sortis vainqueurs de la bataille de Farthen Dür que des Urgals attaquent de nouveau et tuent le chef des Vardens... Nasuada, sa fille, est nommée à leur tête. Après lui avoir prêté allégeance, Eragon entreprend avec Saphira un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils recevront les enseignements du fameux Togira Ikonoka, l'Infirme Inchangé. Pendant ce temps, Roran, le cousin d'Eragon, organise la défense de son village contre les Ra'zacs. Le jeune homme est persuadé qu'ils veulent récupérer la mystérieuse pierre trouvée par Eragon sur la Crête. De son côté, le royaume du Surda est toujours en lutte contre l'Empire de Galbatorix. Eragon, Roran, les Vardens et les rebelles du Surda poursuivent désormais un seul et même bruit : détruire les forces du Mal."



Big Boys don't cry, Dr. Wille McCarney (service presse)


Autobiographie de l'auteur



L'odeur de l'herbe après la pluie, Patrick Jacquemin (service presse)


"Annabelle est une jeune et brillante banquière qui travaille comme une damnée à sa réussite. Mais au moment où sonne la quarantaine, et alors qu'elle accumule les succès, elle pète les plombs un jour de juin. Sans réfléchir, elle fuit. Elle part loin de Paris, loin des contraintes, à la campagne, sur les lieux de son enfance. En chemin, sa voiture tombe en panne et elle ne rencontre pour l'aider qu'un vieux paysan. Cette rencontre c'est SA chance, celle d'une citadine perdue qui va s'ouvrir aux secrets insoupçonnés de la terre et de l'univers. Sa vie en sera à jamais bouleversée."



Avant toi, Jojo Moyes


"Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l'Angleterre dont elle n'est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l'accueil glacial qu'il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l'accident qui l'a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n'a que quelques mois pour le faire changer d'avis."



Mille soleils splendides, Khaled Hosseini 


"Forcée d'épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit ans de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve : l'arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D'abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l'Afghanistan. Mais parviendront-elles jamais à s'arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs "mille soleils splendides" ?"



Le fantôme de l'opéra, Gaston Leroux


"Depuis quelques mois, il n'était question à l'Opéra que de ce fantôme en habit noir qui se promenait comme une ombre du haut en bas du bâtiment, qui n'adressait la parole à personne, à qui personne n'osait parler et qui s'évanouissait, du reste, aussitôt qu'on l'avait vu, sans qu'on pût savoir par où ni comment... Toutes prétendaient avoir rencontré plus ou moins cet être extra-naturel et avoir été victime de ses maléfices. Et celles qui en riaient le plus fort n'étaient point les plus rassurées. Quand il ne se laissait point voir, il signalait sa présence ou son passage par des événements drolatiques ou funestes dont la superstition quasi générale le rendait responsable.  Avait-on à déplorer un accident, une camarade avait-elle fait une niche à l'une de ses demoiselles du corps de ballet, une houppette à poudre de riz était-elle perdue ? Tout était la faute du fantôme, du fantôme de l'Opéra !... Et il avait, naturellement, une tête de mort. Tout cela était-il sérieux ?"

La fiancée de Castelmora, Joanna Fulford (service presse)


"Son fiancé ? Isabelle a peine à en croire ses yeux. Cet inconnu qui l’a surprise nageant nue dans le ruisseau de Castlemora serait le fameux lord Ban, à qui on a promis sa main ? Jamais elle n’avait ressenti une honte aussi cuisante… Une honte fait place à la colère quand, loin de se satisfaire de cet avant-goût, cet effronté déclare qu’il ne l’épousera que si elle lui donne un héritier ! Ne voit-il en elle qu’une mère pour ses enfants ? Isabelle lui aurait volontiers jeté à la figure la main qu’il lui demande si peu galamment, mais elle doit se retenir. Car, si elle ne se soumet pas à la volonté de lord Ban, c’est le maître d’armes de son père – un rustre ambitieux et intrigant – qui finira par devenir son mari. Et, pour éviter ce terrible destin, elle est prête à tous les sacrifices…"

L'héritière rebelle, Elizabeth Beacon (service presse)


"Angleterre, Régence.
Séquestrée dans son propre château par un intrigant qui veut l’épouser pour s’approprier son héritage, lady Théa Hardy s’enfuit et se réfugie en pleine forêt, dans une cabane où la découvre Marcus Ashfield, vicomte de Strensham. La prenant pour une pauvresse, il l’emmène chez ses cousins qui l’engagent comme servante. Là, Théa n’aura plus qu’à attendre tranquillement son vingt et unième anniversaire, six semaines plus tard, qui la rendra majeure et libre. Du moins, si le vicomte ne s’aperçoit pas qu’il a pris sous son aile non pas une servante, mais l’une des plus riches héritières de la contrée…"



Douceur : le sorcier Maléfique, Julien Martin & Matthieu Kersaudy (service presse)


"Voici l’histoire de Rintam le génie du mal, et de son diabolique acolyte le gobelin Gron, le génie est capable des pires ignominies et c’est un sorcier redoutable. Il fait trembler de peur, les habitants du village de Lofen, et les citadins de la ville de Xapar. Même les courageux elfes de la forêt millénaire craignent Rintam. Ce n’est pas parce que le sorcier ne maîtrise parfaitement que le sort de changement de couleur de cheveux, que Gron a du mal à savoir tenir par le bon bout une épée, que les troupes de Rintam ont pratiqué la retraite stratégique face à un adversaire dix fois moins nombreux, qu’il faut croire que le génie est un rigolo. Au contraire Rintam est redoutable, si certains se moquent du génie, de son donjon et de ses subordonnés, ce n’est pas la faute de Rintam, mais de la malchance. Le génie ne craint personne, sauf celle qui appelle le sorcier Douceur."



Ce mois-ci, encore beaucoup de services presse, mais surtout beaucoup de lectures communes. J'espère tout tenir car les livres sont assez gros. Et vous ? Que pensez-vous lire ? 

2 commentaires:

"nom + url"