mardi 7 avril 2015

Wuthering Heights (Les Hauts de Hurlevent), Emily Brontë

Titre : Wuthering Heights/Les Hauts de Hurlevent (édition abrégée)
Auteur : Emily Brontë
Edition : Le Livre de Poche Jeunesse
Pages : 383
Prix : 5,50€
4e de couverture : "Adopté par la famille Earnshaw, Heathcliff est élevé dans le domaine de Wuthering Heights. A la mort de son père, il est réduit au rôle de domestique. Seule la jeune Cathy Earnshaw lui permet de supporter les mauvais traitements et les insultes. Devenus inséparables, ils éprouvent bientôt l'un pour l'autre une passion dévorante. Mais les règles de la société condamnent leur relation. Heathcliff en gardera une blessure profonde. De celles qui inspirent un sentiment de vengeance."




Mon avis : 

Après avoir courageusement tenté la VO puisque j'avais déjà lu le roman intégral il y a quelques années, j'ai abandonné au bout de 90 pages... Pourquoi ? parce que le parler paysan où il manque la moitié des lettres et où les seuls mots lisibles sont quand même déformés, c'est bien compliqué ! Je me suis donc rabattue sur la seule version VF que j'avais chez moi, une abrégée, mais ayant déjà lu le texte intégral, je ne culpabilise pas trop. 

Cette histoire, c'est Ellen Dean, la bonne du Manoir aux Grives, où réside Mr. Lockwood, qui la raconte. Le Manoir aux Grives est un domaine attenant à Wuthering Heights et il appartient à Heaathcliff. Ce dernier vit à Wuthering Heights avec deux adolescents : Catherine Heathcliff et Hareton Earnshaw, ainsi avec un domestique Joseph. On comprend bien vite les relations généalogiques qui lient les personnages : Catherine est la veuve du fils d'Heathcliff et Hareton est son cousin. On découvre qu'Heathcliff a été adopté par Mr. Earnshaw et élevé là avec les deux autres enfants de la famille : Catherine et Hindley. A la mort de Mr. Earnshaw, Hindley rabaisse Heathcliff et a un fils du nom d'Hareton, qu'il n'aime pas. Alors que Cathy révèle ses sentiments à Ellen Dean un soir mais se désole de ne jamais pouvoir épouser Heathcliff du fait de sa condition, Heathcliff disparaît. Il ne réapparaît que 3 ans plus tard, alors que Cathy est mariée à leur voisin, propriétaire du Manoir aux Grives, Edgar Linton. Heathcliff, blessé, prépare sa vengeance...
Cette histoire est très sombre et si je devais la décrire en quelques mots, ce seraient ceux-ci : violence, passion, force. 

Les personnages de cette histoire sont entiers jusqu'au bout des ongles, ils ne font pas les choses à moitié. Il est dur de les aimer car ils font des actes horribles envers les personnes qu'ils aiment, mais en même temps, on ne peut pas complètement les détester car on peu comprendre comment ils en sont arrivés à ce point. Hindley par exemple est devenu aussi horrible car suite à la mort de sa femme en couche, il a sombré dans l'alcool, réveillant sa vieille haine pour Heathcliff. De même Heathcliff a été si mal traité et rabaissé toute sa vie, que même si on ne cautionne pas ses actes, on peut comprendre pourquoi il en est arrivé là. Même Ellen Dean qui semble pourtant être la plus gentille, juge trop vite certains personnages, et Mr. Lockwood fait de même. Emily Brontë n'hésite pas à montrer la part sombre de ses personnages et je pense que c'est un point fort du livre car ça lui donne une intensité et une réalité particulière. Cela joue beaucoup également avec le paysage décrit, très froid, venteux et désolé. Les personnages, les actions et le décor créent une atmosphère très particulière pour ce roman, que j'aurais du mal à décrire.

Enfin, j'aime beaucoup l'écriture d'Emily Brontë, malgré quelques longueurs. Je mettrais un bon 17/20 pour ce roman classique si particulier par son atmosphère.


En petit bonus, je vous mets une chanson écrite par Kate Bush, inspirée de ce livre :


1 commentaire:

"nom + url"