dimanche 3 mai 2015

A little something different, Sandy Hall

Titre : A little something different
Auteur : Sandy Hall
Edition : Macmillan
Pages : 244
Prix : 9,68€
4e de couverture : "Fourteen viewpoints. One love story."













Mon avis : 

Ce livre me faisait envie depuis très longtemps pour son originalité et pour sa couverture (oui, je suis superficielle).

On suit l'histoire d'amour naissante entre Gabe et Lea, depuis leur entrée à la fac. Le roman se passe sur une année entière et les chapitres sont constitués selon les mois.
Mais l'originalité de ce roman, c'est qu'on découvre cette histoire d'amour à travers 14 points de vue, et qu'aucun n'est celui de Gabe ou Lea. On a les points de vue d'un banc, d'un écureuil, de leur prof, de camarades de classe, d'un conducteur de bus, d'une serveuse au Starbucks,... Ce qui passionne dans ce roman, ce n'est pas tant l'histoire en elle-même, mais le fait de voir qu'autant de personnes s'intéressent à l'histoire de Gabe et Lea, et en cela j'ai trouvé que c'était assez réaliste, car on ne s'en rend pas compte, mais des gens autres que nous peuvent être affectés par nos histoires d'amour.
Certes, il y a quelques longueurs, notamment parce qu'au bout de quatre-cinq mois, on en a marre de les voir se tourner autour sans jamais s'être parlé, mais on est tellement content et soulagé quand on les voit enfin finir ensemble, qu'on ne pense plus trop aux longueurs.

Les personnages sont multiples et très divers. J'ai adoré le point de vue du banc qui se focalise sur les fesses qui s'assoient sur lui (Gabe a les plus belles fesses de la Terre apparemment), et celui de l'écureuil qui oublie toujours où sont cachés ses glands et qui parle par phrases brèves et très dynamiques.
J'ai aimé que dans ses personnages, Sandy Hall glisse un couple homosexuel (la prof d'écriture et sa femme) sans pour autant faire beaucoup ressortir ce caractère là de leur relation. C'est vraiment un couple normal et on ne sait qu'elles sont homosexuelles que par l'annonce de point de vue "Pam (Inga's wife)". 
Les amis de Gabe et Lea m'ont fait rire car ce qu'ils font vivre aux personnages principaux c'est un peu ce qu'on peut vivre au collège ou au lycée, quand on n'ose pas parler à quelqu'un et que du coup, ce sont les amis qui organisent un peu le truc dans notre dos. J'ai trouvé ça drôle et adorable.
Enfin, Gabe et Lea sont mignons à croquer. Ils se tournent autour sans le savoir et sans oser se parler alors que tout le monde autour d'eux le voit et les sait faits pour être ensemble.

Sandy Hall a réussi un défi en mettant en place quatorze points de vue mais sans nous perdre. Elle a réussi à vraiment différencier les façons de parler et de penser de chaque personnage, et se mettre dans la peau d'un banc ou d'un écureuil ne doit pas être la chose la plus simple au monde.

Cette petite romance se lit très bien, elle est mignonne à croquer et doit être lue, ne serait-ce que pour les différents points de vue, un bon 16/20. 

2 commentaires:

  1. J'ai le même avis :) C'est une lecture mignonne, facile.
    Par contre l'âge des personnages m'a un peu dérangée, pour des gens en fac ils ne sont pas très dégourdis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'ils sont pas très dégourdis pour leur âge mais bon, ils sont amoureux alors ils sont timides ;)

      Supprimer

"nom + url"