samedi 9 mai 2015

Dôme 1, Stephen King

Titre : Dôme 1
Auteur : Stephen King
Edition : Albin Michel
Pages : 630
Prix : 22,30€
4e de couverture : "Le Dôme : personne n'y entre, personne n'en sort."












Mon avis : 

J'ai toujours voulu lire du Stephen King mais étant une grande froussarde, je n'osais pas. J'ai vu le premier épisode de la série "Under the Dome" mais certaines scènes étaient trop gores pour moi. Cependant, l'intrigue me plaisait beaucoup, alors comme il parait qu'il ne fait pas peur, et que souvent ça passe mieux en livre qu'à l'écran pour moi, j'ai profité de la lecture commune organisée sur Livraddict pour me lancer dans le roman à l'origine de la série : Dôme.


On y suit le quotidien des habitants de la ville de Chester's Mill, enfermés du jour au lendemain par un dôme indestructible qui respecte parfaitement les limites de la ville. On suit plus particulièrement l'affrontement de deux personnages : Dale Barbara, un ancien militaire en Irak, qui essayait de quitter la ville au moment où le Dôme est tombé. Il essayait de la quitter suite à un coup monté où il s'était fait lynché par le fils du deuxième conseiller de la ville : Big Jim Rennie, un affamé de pouvoir et dealer de drogue. Ils s'affrontent tous deux pour le pouvoir et la survie de la ville. Alors que Dale Barbara veut éviter la panique, Big Jim Rennie veut tout s'accaparer pour ensuite se rendre indispensable et s'enrichir en étant le maître de tous les biens importants comme la nourriture ou le propane (gaz faisant marcher les générateurs de secours étant donné que la ville est privée d'électricité).

En parallèle de e combat, des événements étranges surviennent : tous les enfants sont petit à petit pris de crises d'épilepsie où ils délirent à propos d'Halloween mais aussi où ils prédisent l'avenir... Au fil du livre on comprend les références à Halloween et on se pose alors encore plus de questions sur les raisons de ces crises qui semblent être liées au Dôme.

Enfin, il y a le problème de l'origine du Dôme : d'où vient-il ? Du gouvernement ? D'extra-terrestres ? D'un particulier sadique ? D'un membre de Chester's Mill ? Les interrogations restent sans réponses à la fin de ce tome 1 même si on a quelques intuitions...


Autour de ces deux personnages principaux, il en gravite un certain nombre plus secondaires tels que : Junior Rennie, Brenda Perkins (veuve du chef de police), Julia Shanway (journaliste), Rusty et Linda Everett (médecin et policière), Joe (gamin surdoué),...
Je dois dire qu'il y a tellement de personnages que j'ai fini par cocher, sur la liste présente au début du livre, les personnages morts au fur et à mesure du roman. Cette multitude de personnages enfin, ne permet malheureusement pas de réellement s'attacher à tous et c'est un peu dommage je trouve.
J'ai également un autre bémol sur les personnages dans le fait qu'ils soient très manichéens, il y a vraiment les bons d'un côté (Barbarba, Brenda Perkins, Rusty Everett, Julia) et les mauvais de l'autre (Big Jim, Junior, les policiers, le poivrot, ...).

J'ai beaucoup aimé l'histoire et les "sous-histoires", le fait que beaucoup de questions sont sans réponses et que du coup on meurt d'envie de lire le tome suivant. Stephen King a aussi une manière d'écrire qui rend une impression spéciale : comme si, peu importe ce que tentent les "gentils", ils échoueront toujours face à Big Rennie, du coup je me demande vraiment si le roman va bien se finir au final... En bref, c'est un très bon roman, plein de suspense, que je recommande pour commencer un Stephen King, un bon 17/20. 

4 commentaires:

  1. Alors là, je te rejoins totalement pour le côté "gore", c'est ce avec quoi j'ai du mal chez Stephen King... J'ai arrêté de lire Dôme à cause du trop plein de gore dès le début, et par manque de temps, mais ta critique me donne envie de le reprendre. Et si tu veux reprendre du Stephen King, n'hésite pas, c'est globalement un très bon écrivain! Jette-toi sur Misery ou Shining dès que tu peux ; )

    RépondreSupprimer
  2. J'avais commencé à regardé la série et j'aimais beaucoup mais bon je ne sais pas si je serais capable de lire un Stephen King, j'ai jamais tenté mais le côté effrayant et gore m'attire quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement parce que c'est pas le plus effrayant/gore de ses romans que j'ai lu celui-ci :)

      Supprimer

"nom + url"