dimanche 3 mai 2015

Mystères et Diableries sous Louis XI : Les pirates de l'estuaire, Alain Bosc

Titre : Les Pirates de l'Estuaire
Auteur : Alain Bosc
Edition : Alain Bosc
Pages : environ 240
Prix : actuellement en promotion à 0,99€
4e de couverture : "Enquêtant sur une banale affaire de dettes, Thomas Russ, Paula et Juan découvrent à leurs dépens que l'Angleterre n'échappe pas, elle aussi, à la guerre civile. 
Une troublante Bretonne les entraîne de Bristol jusqu'au cœur du Pays de Galles. 
Quand ils n'affrontent pas ensemble les mauvaises rencontres, ce sont celles que fait Thomas qui mettent les nerfs de Paula et de Juan à rude épreuve !"




Mon avis : 

Après m'avoir envoyé le tome 1 Les Loups du Pontet pour que je le chronique, l'auteur Alain Bosc m'a très gentiment envoyé le tome 2 pour "satisfaire ma curiosité". Mourant d'envie de lire la suite, j'ai trouvé cela vraiment très gentil de sa part car il n'y était pas obligé. 

On retrouve Thomas, Paula et Juan, quelques années après les événements du tome 1. L'oncle de Thomas, Aymon Tullier doit faire parvenir aux parents de Thomas, en Angleterre, un chargement. Il en charge maitre Le Cloarec et le capitaine Marticot des Fins, mais retardés pour une histoire étrange à Blaye, ils repartent sans al protection du convoi des autres bateaux et se font attaquer par des pirates à la sortie de l'estuaire. Tous les marins sont tués sauf Anaëlle Le Cloarec, la fille du maître, enlevée et violée par les pirates. Partant à sa recherche, Thomas la rencontre dans des circonstances bien intimes avant de la sauver. Accompagnés de Paula et Juan, ils repartent sur le navire récupéré aux pirates, avec pour mission de s'enquérir de Gaillard des Fins, le frère du capitaine, pour qui ce dernier avait beaucoup des inquiétudes et a donc pressé le départ de l'infortuné navire au lieu d'attendre un autre convoi. A Bristol, malgré la joie de revoir ses parents, Thomas commence l'enquête et voit bien qu'elle se complexifie avec les jeux de pouvoirs à l'oeuvre à cette époque, en effet : Edouard, le roi d'Angleterre, a épousé une femme qui veut le faire s'allier au duc de Bourgogne, tandis que son bras droit, Warwick, veut une alliance avec Louis XI, roi de France. 

Encore une fois dans cette saga, Alain Bosc ne se contente pas d'une intrigue mais de plusieurs imbriquées les unes dans les autres. C'est une lecture attentive qu'il vous demande si l'on veut bien comprendre le fin mot de l'histoire. Et encore une fois, j'ai adoré ! J'ai même encore plus aimé que le premier tome. Pourquoi ? Tout simplement car ce tome regorge d'action, il n'y a presque pas de longueurs (mais quelques unes quand même), et outre l'enquête, on s'intéresse plus aux personnages, notamment à leur psychologie.


Les personnages de Paula et Thomas, auxquels je n'arrivais pas à m'attacher dans Les Loups du Pontet, m'ont cette fois-ci, vraiment plu. Je me suis sentie plus proche d'eux car on s'intéresse à leurs sentiments. Attention, je ne dis pas que ce polar tourne au romantique, non ! C'est une histoire de jalousie et de tension qui se prépare. Pourquoi ? Parce que Thomas, bien qu'amoureux de Paula, ne parvient pas à oublier à Anaëlle, et qu'il récidive en s'intéressant d'un peu trop près à la femme de Gaillard des Fins, Bridget. Cependant, même si je me suis attachée à lui, j'ai quand même eu envie de le claquer des fois pour ses comportements ! Quant à Paula, on comprend mieux son attachement à Thomas, et pour autant elle ne tombe pas dans la mièvrerie. 

J'ai également beaucoup aimé le personnage de Juan, je pense que c'est mon personnage préféré. Certaines de ses réactions m'ont fait rire, mais surtout, il est fidèle et plus intelligent parfois que les deux zigotos qui ne font que se disputer à côté de lui ! Juan est tour à tour charmant, drôle, intelligent et homme d'action, selon moi, on ne peut que s'attacher à lui.


Pour ce qui concerne l'écriture, j'ai trouvé que la plume d'Alain Bosc était beaucoup plus fluide dans ce tome, ça "accrochait" moins. On rentre immédiatement dans l'action, et comme on connait déjà un peu les personnages, on est moins perdu au début. C'est encore une fois un tome court mais très intense que j'ai préféré au premier qui, pourtant, était déjà super ! Un très beau 18/20, et si ça s'améliore encore dans le 3, je sens que cette série va devenir une série coup de coeur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"