dimanche 31 mai 2015

PAL de juin

Demain, nous serons en juin, il est donc l'heure de préparer ma PALM. Au programme : Lectures Communes, Challenges et Services Presse :

Sous la protection d'un lord, Joanna Fulford (service presse)


"Espagne 1817. Au moment de franchir les quelques mètres qui la séparent de son destin, Elena n'est plus sûre de rien. Pourtant, pour échapper au couvent dans lequel son oncle veut l'enfermer, elle a mis au point un plan parfait : fuir la demeure familiale habillée en homme, retrouver sur la route de Séville lord Henry et le convaincre de la ramener avec lui en Angleterre, où sa chère soeur pourra l’accueillir. Cet homme, visiblement sensible à sa détresse et trop honorable pour profiter de la situation, lui semblait l'escorte tout indiquée pour ce dangereux voyage à travers un pays encore meurtri par les guerres napoléoniennes. Mais maintenant, sous son regard impérieux, elle se demande en frissonnant si elle n'a pas été un peu trop téméraire..."


L'aquarelliste, Béatrice Masini (service presse)


"Début du XIXe siècle, la Lombardie est sous domination autrichienne. Bianca, peintre surdouée, fait ses premiers pas vers l'indépendance. A l'invitation de don Titta, un poète célèbre et féru d'horticulture, elle entame la réalisation d'un catalogue illustré sur la flore, d'une richesse exceptionnelle, du domaine de Brusuglio. N'appartenant ni à la classe des maîtres ni à la domesticité, Bianca devient l'observatrice privilégiée de la demeure et commence  déceler des secrets. Elle se prends d'affection pour Pia, une jeune servante à qui elle souhaite communiquer un souffle de liberté. Ces quelques années à l'aube du Printemps des Peuples vont mettre sa naïveté et sa droiture à l'épreuve de la complexité du monde. Un apprentissage majeur dans sa vie de femme et d'aquarelliste."


Le Cricket Club des Talibans, Timeri N. Murari (service presse)


"En 2000, à Kaboul. Le gouvernement islamique impose sa férule à la population. Mais voilà qu'il annonce vouloir promouvoir le cricket, pour prouver à ses opposants que l'Afghanistan peut aussi être une nation sportive. Au prix d'incroyables ruses, Rukhsana va mettre sur pied une équipe composée de son frère et de leurs cousins, bien décidés à se libérer du joug des talibans. Y parviendront-ils ?"


Red Queen, Victoria Aveyard (LC avec la Team)


"Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple."


Tant que nous sommes vivants, Anne-Laure Bondoux (LC avec le blog Deuxpourune)


"Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus... Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants ?"


Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, J.K. Rowling (relecture)


"Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions."


La gloire de mon père, Marcel Pagnol (LC)


"Un petit Marseillais d'il y a un siècle: l'école primaire ; le cocon familial ; les premières vacances dans les collines, à La Treille ; la première chasse avec son père...
Lorsqu'il commence à rédiger ses Souvenirs d'enfance, au milieu des années cinquante, Marcel Pagnol est en train de s'éloigner du cinéma., et le théâtre ne lui sourit plus.
La Gloire de mon père, dès sa parution, en 1957, est salué comme marquant l'avènement d'un grand prosateur. Joseph, le père instituteur., Augustine, la timide maman., l'oncle Jules, la tante Rosé, le petit frère Paul, deviennent immédiatement aussi populaires que Marius, César ou Panisse. Et la scène de la chasse à la bartavelle se transforme immédiatement en dictée d'école primaire...
Les souvenirs de Pagnol sont un peu ceux de tous les enfants du monde. Plus tard, paraît-il, Pagnol aurait voulu qu'ils deviennent un film. C 'est Yves Robert qui, longtemps après la mort de l'écrivain, le réalisera."



Gatsby le Magnifique, F. Scott Fitzgerald


"New York, années folles... Dans sa somptueuse demeure de Long Island, Jay Gatsby organise de fastueuses réceptions où les invités se pressent en foule. Mais leur hôte ne cherche à éblouir qu'une personne : Daisy Buchanan. Elle est élégante, riche, séduisante, mais elle est la femme d'un héritier millionnaire..."


Outlander 2 : Le Talisman, Diana Gabaldon 


Pas de résumé pour ne rien spoiler.


Hitler mon voisin, Edgar Feuchtwanger (LC avec le blog Lectures en B)


"Agé de 5 ans, Edgar Feuchtwanger, fils unique d'un éditeur juif, a une enfance heureuse dans la ville de Munich. C'est un petit Allemand insouciant, choyé par ses parents et sa nounou, lorsque Adolf Hitler, chef du Parti National Socialiste, s'installe dans l'immeuble d'en face. En 1933 se brise le bonheur de cette vie sans nuages. Hitler est nommé chancelier. Les parents d'Edgar, déchus de leurs droits de citoyens ordinaires, tentent de protéger leur fils des humiliations. A l'école, sa maitresse lui fait dessiner des croix gammées, ses camarades rejoignent les jeunesses hitlériennes. Depuis sa fenêtre, en regardant de l'autre côté de la rue, Edgar va assister à la préparation de la Nuit des Longs Couteaux, de l'Anschluss et de la Nuit de Cristal. Les Juifs sont arrêtés, son père est enfermé à Dachau où il connaitra la peur, le froid et la faim. En 1939, Edgar est envoyé seul en Grande-Bretagne et il y construira sa vie."


L'Héritage 3 : Brisingr, Christopher Paolini (LC)


"Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina – prisonnière des Ra’zacs –, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu’à Helgrind, les Portes de la Mort, repaire des monstres.
Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar’oc, l’épée que Brom lui avait donnée, Eragon n’est plus armé que du bâton du vieux conteur. Tandis qu’il veille au pied de la sinistre citadelle, Eragon s’interroge : viendra-t-il à bout des Ra’zacs ?
Il est vrai que, depuis la cérémonie du Sang, à Ellesméra – la cité elfique –, le jeune Dragonnier continue de se transformer, acquérant peu à peu les traits et les fabuleuses capacités d’un elfe. Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable…
Ainsi commence cette troisième partie de l’Héritage, où l’on verra l’intrépide et altière Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l’épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix, qui ne ressentent pas la douleur ; Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler dans le ciel contre Eragon et Saphira. On s’enfoncera avec angoisse dans les obscures galeries souterraines des nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l’énigmatique Lupusänghren, l’elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d’or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l’hydromel… Et on comprendra enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage…"



Et voilà, une PALM moins chargée que les autres mois alors j'espère bien en venir à bout ! 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"