mercredi 10 juin 2015

Le soleil est pour toi, Jandy Nelson

Titre : Le soleil est pour toi
Auteur : Jandy Nelson
Edition : Gallimard/Scripto
Pages : 468
Prix : 15,90€
4e de couverture : "Noah et Jude sont plus que frère et soeur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l’exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture. Mais aujourd'hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu'à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur...Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque."



Mon avis : 

Après des mois à baver sur la version VO, il est sorti en VF et je ne le lis que maintenant !

On y suit Noah et Jude à 13 et 16 ans. Leur évolution personnelle, leurs passions et leurs déceptions. C'est difficile de résumer ce livre car on suit les personnages chacun à une époque différente et donc on navigue sans cesse avec le passé et le présent. Disons qu'on suit l'évolution de la relation entre ces deux jumeaux, qui s'aiment mais ne peuvent s'empêcher de se jalouser.
J'ai adoré ce roman très lumineux, la couverture le résume bien, ce livre c'est une explosion de couleurs ! 

Ce sont les personnages, plus que l'histoire qui sont importants. Noah, qu'est-ce que je l'ai aimé ! Il pense toujours en couleurs, de manière très artistique (son point de vue est ponctué d'idée de dessin : "AUTOPORTRAIT : le garçon qui est dans le garçon qui est dans le garçon"). Il ne fait du mal que par vengeance envers June et ce sont toujours de petites choses. Quand il grandit, on dirait qu'il est devenu très égoïste, mais en réalité, il s'éloigne de June juste pour la protéger et ces actions sont vraiment fortes au niveau émotionnel. 
J'ai un peu moins aimé June car je l'ai trouvé méchante mais juste pour le plaisir, du moins au début, et elle se pose très souvent en victime, elle m'a assez énervée. 
Par contre j'ai adoré Brian et Oscar (si c'est bien ça son prénom), je les ai trouvés très intéressants dans leur personnalité et leurs actions. 

L'écriture de Jandy Nelson est vraiment addictive et aussi très belle avec toutes ces couleurs dont elle parle. J'ai trouvé l'histoire très bien menée, on ne s'ennuie pas, on s'attache très vite aux personnages (même s'il faut attendre les points de vues de June pour la comprendre un peu et l'aimer). Ce livre est un super roman a lire l'été ! Un bon 18/20 !

3 commentaires:

  1. Rah oui ! j'ai envie de le lire depuis un ou deux mois déjà. On ressent ce que tu écris sur June dès le résumé, je trouve Oo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ? Je n'avais pas spécialement l'impression, mais en même temps je n'ai pas énormément lu le résumé ^^

      Supprimer

"nom + url"