jeudi 20 août 2015

Un amour de pèche, Jodi Lynn Anderson

Titre : Un amour de pèche
Auteur : Jodi Lynn Anderson
Edition : Albin Michel (collection Wiz)
Pages : 292
Prix : 14€
4e de couverture : "Birdie au coeur de guimauve ne sait plus si elle aime son beau Mexicain Enrico. Murphy la rebelle refuse obstinément de laisser l'amour gouverner sa vie ! Leeda la sage-qui-a-déjà-tout-prévu hérite de l'élevage de poneys de sa grand-mère... Pendant que les chagrins d'amour s'enchaînent et que les grandes décisions se prennent, les trois amies savent qu'elles peuvent compter les unes sur les autres..."







Mon avis : 

Dernier tome de cette trilogie dévorée en trois jours !

Ca y est, l'été revient, et avec lui, les interrogations : les filles seront-elles là pour ce dernier été au verger ? Je ne vais pas en dire plus sur l'histoire car cela vous spoilerai totalement le tome deux.
De même que le tome 2, celui-ci gagne en maturité par rapport aux précédents volumes. On voit que les personnages grandissent et que l'adolescence, et donc cette série, arrive à sa fin. C'est de plus en plus rare qu'une série use trois tomes à bon escient, mais c'est le cas ici. L'auteur a d'ailleurs fait ici un tome plus court, mais a ainsi évité les longueurs. Elle a permis à ses personnages de ses développer à leur rythme et ça se ressent, car chaque tome présente une évolution dans le caractère des personnages.
Ce dernier volume clôt parfaitement la saga je trouve, tout n'est pas bien dans le meilleur des mondes, mais c'est la vie, et ce que cette série nous montre, c'est justement la vie quotidienne avec ses joies et ses problèmes.

Quand je disais que les personnages évoluaient sans cesse, c'était sérieux. Pourquoi ? Parce que Leeda et Murphy, avec qui j'avais beaucoup de mal au début, me plaisent de plus en plus, elles sont plus raisonnées et c'est appréciable. Quant à Birdie, elle me déçoit car elle est incapable de savoir ce qu'elle veut, elle papillonne de droite et de gauche en pensant que tout va aller comme elle le souhaite, mais non, ce n'est pas le cas. Cependant, Birdie incarne également la femme indépendante et je l'ai appréciée pour cela.

Un dernier tome à la hauteur des précédents, une saga que j'ai adoré et un 17/20. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"