dimanche 6 septembre 2015

L'étrange vie de Nobody Owens, Neil Gaiman

Titre : L'étrange vie de Nobody Owens
Auteur : Neil Gaiman
Edition : France Loisirs
Pages : 310
Prix : environ 15€, se trouve d'occasion
4e de couverture : "Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux..."






Mon avis : 

J'ai ENFIN lu un Neil Gaiman. Oui, c'est une petite victoire personnelle. Oui. Je sais.

Le roman s'ouvre sur le meurtre d'une famille par un Jack. Mais le petit bébé s'échappe, curieux, il se retrouve dans le cimetière et est découvert par le fantôme de Mrs Owens. Celle-ci décide de l'adopter avec son mari, le sauvant ainsi du jack qui essaie de pénétrer le cimetière. Silas, un Solitaire, le fait fuir, et se nomme tuteur du bébé, car c'est le seul membre du cimetière pouvant aller dans le monde des vivants, et donc ramener de la nourriture à l'enfant. Ce dernier reçoit le nom de Nobody Owens et acquiert la libre citoyenneté du cimetière. Plusieurs années passent et l'on voit Nobody, dit Bod, grandir, apprendre des choses avec les morts, découvrir les environs du cimetière, mais aussi...avoir envie de découvrir ce monde, malgré le Jack qui veut toujours le tuer. 

J'ai trouvé l'histoire d'une originalité peu commune. Suivre la vie d'un cimetière, voir les morts, leurs pensées, leur attachement à ce petit garçon, c'est peu commun mais c'est beau. L'ambiance, très étrange, à la fois lugubre et onirique, est le gros point fort de ce roman à mon avis ! 
J'ai aimé l'intégration de l'histoire des Jacks, qui fait écho à celle de Jack L'Eventreur, un clin d’œil bienvenu qui ramène cette histoire si extraordinaire, à quelque chose que la plupart de nous comprenons et connaissons au moins de réputation (je ne sais pas si j'explique très bien, en fait ça fait comme un ancrage dans le réel via un personnage réel insinué profondément dans l'esprit commun). 
Quant à l'histoire de Nobody, je l'ai trouvé touchante et universelle, c'est celle d'un jeune garçon qui a soif d'apprendre, de découvrir, quitte à se disputer avec ses parents, et à outrepasser les règles établies : une petite crise d'adolescence en somme. 

Les personnages sont tous aussi intéressants les uns que les autres : les morts comme les vivants. J'ai aimé le fait que même à la fin, on ne sache pas tout des personnages comme Silas et Mrs Lupescu. Ainsi ce livre garde son idée d'étrangeté jusqu'au bout ! 
J'ai bien aimé le personnage de Bod, mais il ne m'a vraiment touché que dans son histoire avec Scarlet, notamment la fin, que j'ai trouvée déchirante. Au contraire, je n'ai pas réussi à m'attacher à Scarlet et je n'ai pas compris sa réaction à la fin...

L'écriture participe également à cette ambiance particulière, j'ai cependant trouvé quelques longueurs parfois, ce qui n'est pas rare dans une roman portant sur la vie quotidienne de quelqu'un. Malgré tout, ce livre restera une très bonne lecture, c'est un 17/20 pour moi ! 

3 commentaires:

  1. J'ai adoré ce livre,qui m'a permis de découvrir la plume de l'auteur que je trouve original.

    RépondreSupprimer
  2. Bonne nouvelle, Neil Gaiman est un excellent auteur (^-^) Je t'invite à continuer de le lire, tu devrais beaucoup aimer l'originalité de "Coraline" ou "Neverwhere", que j'avais adorés ! ^^

    RépondreSupprimer

"nom + url"