lundi 12 octobre 2015

Chroniques de Zombieland 2 : Alice et le miroir des maléfices, Gena Showalter

Titre : Alice et le miroir des maléfices
Auteur : Gena Showalter
Edition : Mosaic
Pages : 416
Prix : 14,90€
4e de couverture : "Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…"






Mon avis : 

Alors que la sortie du tome 3 approche, j'ai dévoré le tome 2 ! 

Alice est ici comme possédée, elle ressent comme un second battement de coeur et a des envies...particulières... D'autant plus qu'un nouveau arrive et...ils ont ensemble des visions comme Alice avait avec Cole, des visions assez chaudes qui ne sont pas pour faire plaisir à Cole, qui est, on le sait, très possessif ! 

Un peu plus de frissons sont à prévoir dans ce tome. J'avoue que je n'étais pas très à l'aise pendant les scènes avec le miroir, qui m'ont un peu fait pensé au film "Black Swan". 
Du frisson, des combats, de la trahison, de l'humour...et un triangle amoureux qui se crée... mais le tout reste parfaitement géré et dosé ! D'habitude les triangles amoureux m'ennuient mais là je l'ai trouvé intéressants, il épiçait et permettait de faire avancer la relation entre Cole et Alice. 
La bataille envers les zombies se déplace de plus en plus vers une bataille contre Anima Industries (les Antirads) et je me demande bien comment l'auteur va finir sa saga (ou a fini vu que techniquement le livre a déjà été publié aux USA). 

On découvre deux nouveaux personnages : Gavin et Véronica. J'ai aimé que ces deux personnages fassent changer tous les rapports entre les personnages, et notamment entre Mackenzie et Alice, qui se détestaient dans le premier tome. J'ai bien évidemment détesté Véronica, mais Gavin m'a bien amusée avec ses répliques envers Alice. 
Dans ce tome-ci, la relation entre Cole et Alice fait vraiment des montagnes russes. On la suit sans s'en lasser, on souffre avec Alice, on ne veut qu'une chose : qu'ils se remettent ensemble ! La tension entre eux est palpable tout le long du roman et ça m'a tenue en haleine avec une force pas possible !

Plusieurs thèmes très intéressants sont abordés ici : la schizophrénie, l'idée que l'avenir reste toujours imprévisible et qu'il ne faut pas croire aux apparences. L'auteur pose également la question de l'amour : peut-on tuer des gens innocents pour sauver une seule personne que l'on aime ? 

Le style est encore plus prenant que dans le tome 1 car, comme je l'ai dit, on a plus de frissons et l'action ne laisse aucun répit, j'ai littéralement dévoré ce livre malgré cette période où je lis lentement, j'ai avalé les 500 pages sur ma liseuse en 2 jours ! Un superbe deuxième tome, meilleur que le premier et un joli 18/20 ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"