mardi 13 octobre 2015

Le royaume des Sept Tours, Arthur Ténor

Titre : Le royaume des Sept Tours
Auteur : Arthur Ténor
Edition : Scrinéo
Pages : 352
Prix : 14,90€
4e de couverture : "Soixante-dix ans après la découverte des brèches quantiques qui permettent de franchir le mur du Réel, les infinimondes de l’imaginaire s’ouvrent au tourisme. L’une des plus dangereusement fascinantes de ces destinations supra-exotiques est sans nul doute le Royaume des Sept Tours. C’est pourtant celle-ci que choisit l’étudiant Thédric Tibert pour un raid « émotions fortes » ! Cet audacieux touriste de l’Imaginaire ne va pas être déçu du voyage, puisqu’il sera emporté dans la tourmente d’un monstrueux conflit entre les armées des Mondes Noirs et celles des Frères-seigneurs alliés aux elfes. Si le jeune baroudeur avait su ce qui l’attendait là-bas, il ne serait sûrement pas parti… encore que…"




Mon avis : 

Pour commencer je tiens à remercier le site Livraddict et les éditions Scrinéo pour m'avoir permis de recevoir ce livre. 

Le résumé m'a vraiment intriguée, voyager dans des mondes imaginaires ? Ca a juste l'air trop cool ! 
On rencontre Thédric à Paris, c'est un étudiant en droit, il nous raconte, comme à un journal, qu'il a dépensé tous ses sous pour aller au Royaume des Sept Tours afin de changer un peu de sa vie ennuyeuse d'étudiant. Au début, touriste paumé, il découvre un royaume où on vit à la dure et où son guide, Ergonthe, un guerrier Lilith, n'est pas tendre. Mais quand la guerre avec les Mondes Noirs et l'Immonde est annoncée, Thédric compte bien avoir son mot à dire ! 

Au début, l'idée de mondes imaginaires à portée de main et de tourisme m'a laissée perplexe, surtout connaissant la politique actuelle qui est : on vous déconseille de voyager dans certains pays à cause des dangers...mais là les gens payent pour être en danger, quitte à signer un papier dégageant l'agence de voyage de toute responsabilité de mort corps ET ÂME ??? Bon, les premiers instants passés, on s'habitue à l'idée, et on rentre dans un monde génial, fantasy à souhait et dont on souhaite presque qu'il existe pour de vrai. 

J'avoue que le personnage de touriste de Thédric m'a un peu énervée au début. L'écriture prend vraiment l'aspect d'un journal de voyage et Thédric est carrément ennuyant et stupide au début, j'ai eu du mal à m'attacher à lui. Mais dès lors que la guerre est déclarée, il se bouge les fesses et là, il m'a déjà plus entraînée avec lui ! 
J'ai adoré les personnages des Liliths, leur système sociétal et tout, je les ai trouvés très intéressants et simples. Un vrai petit coup de coeur pour Ergonthe et sa famille. 

J'ai aimé la réflexion que l'auteur a livré au sujet de l'Immonde, ça donne une profondeur à ce roman qui sonne comme un carnet de voyage. La plume de l'auteur, bien qu'elle m'ait perturbée au départ, se révèle vraiment à la fin, fin que j'ai d'ailleurs trouvée parfaite pour l'histoire. C'est un roman que j'ai beaucoup apprécié passées les 130 premières pages, ça change de d'habitude car on oscille entre la fantasy et la science-fiction. Un joli 16/20. 

5 commentaires:

  1. Encore un avis positif sur ce roman. Il me tente de plus en plus. Merci pour ta chronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :) Ca me fait plaisir si ma chronique te donne envie de lire ce roman :)

      Supprimer
  2. Une couverture qui claque pour un roman qui m'a l'air bien sympa, je prends note ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Je prends celui-ci aussi j'avais été tellement émue par Les messagères des abysses... Un beau roman écolo pour sensibiliser les pré-ados!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais hésité à l'acheter mais déjà l'auteur est trop sympa et en plus, il m'intrigue ce livre.

    RépondreSupprimer

"nom + url"