mercredi 18 novembre 2015

Ce qui nous lie, Samantha Bailly

Titre : Ce qui nous lie
Auteur : Samantha Bailly
Edition : Milady
Pages : 283
Prix : 8,20€
4e de couverture : "Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens."




Mon avis : 

Après avoir bavé pendant des mois sur ce roman, je l'ai trouvé en ebook...et bien je ne regrette pas de ne pas l'avoir acheté...

Pour l'histoire on suit Alice, une jeune femme qui a passé la dernière année à faire savoir à des femmes que leur homme était infidèle, car Alice peut voir les fils, les liens qui lient les gens entre eux. Cette année, elle a décidé de retrouver un travail normal et entre donc comme chasseuse de tête pour de grandes entreprises et doit travailler avec Raphael...dont elle ne voit pas les fils !

Je vais commencer par les points positifs. J'ai apprécié découvrir un milieu dont on parle peu dans les romans : les entreprises de chasseurs de tête, ces personnes engagées pour découvrir la perle rare pour une entreprise afin que cette dernière l'embauche. C'était intéressant de voir leur manière de fonctionner, le secret et la manipulation que cette profession entraîne.

Ensuite, j'ai apprécié le message global du livre. Alice est une femme blessée par les hommes et à cause de cela elle vit dans la recherche de vérité et de vengeance, ce qui lui nuit plus qu'autre chose. Et tout le but de se roman est de la faire retrouver sa paix intérieure, de se laisser aller à avoir des contacts avec les autres, de cultiver ces fameux liens qu'elle voit plutôt que les détruire. J'ai beaucoup aimé ce message très positif, et j'ai apprécié la fin, sur le plan des relations qui sont présentées (je n'en dirai pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise).

Mais bon sang, qu'est-ce que les personnages ont pu m'énerver !!! Autant j'ai adoré les collègues de Raphaël et Alice, autant eux je n'ai pas pu les supporter !
Alice est une jeune fille qui fait beaucoup d'introspection mais je l'ai trouvée très répétitive et limite ennuyeuse dans ses propos, au point que je n'arrivais plus à avoir de compassion pour elle. Quant à Raphaël, c'est le type même de l'homme qui préfère se terrer dans un environnement où il est mal plutôt que de se prendre en main. Je déteste ce type de personnages, d'autant plus qu'il se complaît dans son environnement, avec une femme qu'il admet ne pas aimer vraiment, mais pour autant, il veut quand même Alice sans être prêt à changer pour elle. Il veut le beurre et l'argent du beurre...et la crémière avec et moi ça a le don de m'énerver !

Et pour le style d'écriture, même si j'ai bien aimé certains passages, les introspections d'Alice m'ont ennuyée au possible et j'avais l'impression qu'elle se répétait beaucoup ce qui n'a pas vraiment rendu ma lecture agréable. C'est donc une petite déception pour moi, et qui n’excédera donc pas 14/20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"