vendredi 13 novembre 2015

Hopeless, Colleen Hoover

Titre : Hopeless
Auteur : Colleen Hoover
Edition : Territoires
Pages : 506
Prix : 18,50€
4e de couverture : "Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l'effet qu'il produit sur elle. D'autant que ce garçon croit la connaître, alors qu'elle n'a aucun souvenir de lui... Véritable phénomène sur tous les réseaux sociaux, n°1 sur la liste des best-sellers du New York Times, Hopeless a déjà conquis des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde."





Mon avis : 

C'était mon premier Colleen Hoover et je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé !

On y suit Sky, une jeune fille qui a toujours été scolarisée à domicile mais s’apprête à entrer au lycée alors que sa voisine et meilleure amie part vivre un an en Europe. Mais Sky a une particularité, avec les garçons, elle ne ressent rien. Si un garçon la touche, ça la plonge dans une sorte de torpeur et elle pense à autre chose. Au lycée, elle rencontre un certain Holder, mauvais garçon si on en croit les rumeurs, mais il intrigue Sky, notamment son tatouage, "Hopeless" et le fait qu'elle ressente quelque chose pour lui !

Si la première partie du roman est une romance banale et même légèrement ennuyante, l'auteur introduit un élément vers le milieu du livre qui chamboule tout, nous laisse pantois et il nous faut absolument la suite ! Vraiment, la deuxième moitié de ce roman m'a coupée le souffle, certes j'ai deviné certains éléments, mais d'autres m'ont complètement surprise et c'est ce que j'attends d'un bon livre. De plus, je trouve que l'auteur donne vraiment à réfléchir sur l'idée de justice.

Les personnages de Sky et Holder m'ont à la fois touchée et énervée. En fait, ils m'ont énervée dans la première partie du roman car comme je l'ai dit, c'était la romance clichée. C'étaient les deux jeunes et beaux personnages, intrigués dès la première fois où ils se voient, à mourir d'envie de s'embrasser, voire coucher ensemble mais en résistant parce que c'est mal de le faire aussi vite.
Mais en même temps, je les ai apprécié pour leur façon de s'aimer, la façon qu'avait Holder d'envoyer des messages de critique à Sky pour la faire rire, et la fragilité de cette dernière, notamment dans la deuxième partie du roman.

Et en ce qui concerne Karen, je dois avouer que même à la fin du roman, je n'arrive pas à savoir si ce qu'elle a fait était juste ou non, c'est même là toute la réflexion du livre je pense, et je l'ai trouvée très intéressante.

Quant à la plume de l'auteur...comme tout le monde je l'ai trouvée addictive ! Colleen Hoover sait gérer le suspense, mettre les révélations quand il faut et exacerber tous les sentiments que l'on peut ressentir en lisant un roman. Vraiment, chapeau, un joli 17/20 ! 

1 commentaire:

  1. Je n'ai encore jamais lu de Colleen Hoover, peut-être me laisserai-je tenter par celui-ci! :)

    RépondreSupprimer

"nom + url"