jeudi 18 février 2016

Les Outrepasseurs 2 : La Reine des Neiges, Cindy van Wilder

Titre : La Reine des Neiges
Auteur : Cindy van Wilder
Edition : Gulf Stream
Pages : 363
Prix : 18€
4e de couverture : "Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa, la Reine des Neiges. Ils ignorent qu'ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire..."









Mon avis : 

Un deuxième tome que j'attendais avec impatience, et qui ne m'a absolument pas déçue ! 

Alors que dans le premier on se concentrait principalement sur les origines des Outrepasseurs, que le contexte était un peu historique, dans ce second tome, ce qui prône c'est la rébellion de Peter, les réécritures de contes et la magie. 
Parce que oui, j'ai trouvé de nombreuses réécritures de contes dans ce tome et ça a été une surprise très agréable ! Entre autres vous pouvez compter sur Blanche-Neige et la Reine des Neiges par exemple. Rassurez-vous cependant, on retrouve l'inquiétant Chasseur et le jeune homme qu'il convoitait. Et oui ! Les mystères sont de sortie ! (encore)

Dans cette suite, on découvre Peter et sa chérie (je ne me souviens plus de son nom), un an plus tard, alors qu'ils s'entrainent à capturer des faes. Peter n'a plus qu'une pensée : retrouver le Chasseur pour lui faire retirer la malédiction et ainsi se défaire de l'emprise bien trop puissante de Noble. 

J'ai adoré découvrir Peter dans ce tome, mais également voir le point de vue des faes. Car si dans le premier tome, ce sont juste des créatures sans coeur, ici elles se révèlent dans toute leur souffrance. Ce sont des créatures avilies par les Outrepasseurs, soumises en esclavage et j'ai vraiment eu pitié d'elles. 
Peter quant à lui, se débat entre l'envie de se complaire dans le luxe et la facilité des Outrepasseurs, ou se battre pour ne plus être soumis. Il se révèle homme, il a grandi et le montre. J'ai aimé qu'il n'hésite pas à se défendre face à Noble. D'ailleurs, malgré tout ce qu'on apprend sur Noble et son caractère dans ce tome, je n'ai toujours pas réussi à l'apprécier, je le trouve profondément égoïste et méchant... 

La plume de Cindy van Wilder reste encore et toujours magnifique, pleine de délicatesse et de force à la foi. Elle a su m'entrainer dans son univers et désormais je meurs d'envie de lire le dernier tome de la saga tout en me le refusant pour ne pas quitter les personnages tout de suite. Un magnifique 19/20. 

2 commentaires:

  1. Tu exprimes très bien ton enthousiasme ! ^_^
    Mais voilà, un univers riche, des personnages approfondis, de l'aventure, de l'émotion, qui peut ne pas apprécier ?

    RépondreSupprimer

"nom + url"