samedi 12 mars 2016

Dreamology, Lucy Keating

Titre : Dreamology
Auteur : Lucy Keating
Edition : Michel Lafon
Pages : 345
Prix : 15,95€
4e de couverture : "Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père... et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d'aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d'un garçon de son âge : Max. Au fil des années, elle est tombée amoureuse de lui et ne pense qu'à se coucher le soir pour le retrouver. Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os. Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ? Sauf que lui ne semble pas la reconnaître. Pire, Max a déjà une petite amie. Céleste, une fille adorable, qui le connaît depuis longtemps et qui l'a aidé à traverser les moments difficiles de sa vie... réelle. Pourtant, alors qu'Alice s'apprête à manger par erreur un gâteau auquel elle est allergique, Max se précipite vers elle pour l'en empêcher ! Car lui aussi rêve d'Alice depuis l'enfance. Et bientôt d'étranges événements se produisent. Des éléments de leurs aventures imaginaires font soudain surface alors qu'ils sont éveillés : des feuilles d'arbre rose fluo, des empreintes de chien géant, des étoiles filantes de toutes les couleurs. Tandis que les frontières entre rêve et réalité deviennent de plus en plus floues, Alice et Max décident d'éclaircir ce mystère. Et leurs pas les conduisent vers l'étrange Centre de recherche sur les rêves..."



Mon avis : 

Le résumé me tentait beaucoup mais en voyant des avis très mitigés, j'ai attendu de l'avoir en ebook pour le livre. C'est chose faite, et je ne regrette pas de ne pas l'avoir en papier.

On rencontre Alice, une jeune fille qui déménage à de New York à Boston. Dans sa nouvelle école, elle a la surprise de rencontrer Max...le garçon dont elle rêve littéralement depuis sa plus tendre enfance. Mais il a déjà une petite amie et ne semble pas se souvenir d'Alice, jusqu'à ce qu'il lui dise de ne pas manger un cookie avec des arachides car elle est allergique, chose qu'il n'a pu savoir que dans leurs rêves.

En fait, j'ai globalement apprécié l'histoire, mais je ne pensais pas qu'elle prendrait un tour comme ça. Je m'attendais à une romance compliquée mais qui reste relativement simple et mignonne. Mais je me sis retrouvée avec une explication scientifique qui a cassé tout le côté magique que j'attendais. Pour autant, l'histoire de l'auteur tient la route et je ne peux pas nier qu'elle ne manque pas d'originalité, c'est juste que j'aurais préféré autre chose.

Car l'auteur a choisi de lier les rêves d'Alice au domaine du scientifique plutôt que du domaine de la magie/du destin. De ce fait, l'histoire part dans un côté très terre à terre qui flirte avec le sujet de la folie.

Le roman est un roman jeunesse, pour les 13-14 ans. Je pense que le côté scientifique est à double tranchant : je ne sais pas s'il m'aurait captivé à cet âge-là, mais au moins ça a le mérite de changer un peu et de ne pas tout simplifier.

Concernant les personnages, je pense que je suis peut-être un peu trop grande désormais pour les apprécier à leur juste valeur. J'ai trouvé Alice assez gamine parfois et égoïste. Au contraire, j'ai bien aimé Max, il est réaliste sur la vie, ce qui leur arrive et ses relations avec les autres. Et puis, il est aussi incroyablement romantique quand il veut, difficile de ne pas craquer.

Le souci de ce roman, c'est que je lisais, je lisais, mais sans vraiment entrer dans l'histoire car elle est vraiment éloignée de ce que j'attendais. Je reste donc assez mitigée sur mon ressenti personnel, cependant je reconnais que l'auteur avait de bonnes idées, c'est donc un 14/20 pour moi. 

2 commentaires:

  1. Pourquoi pas le lire si je tombe dessus à la bibli par exemple, mais je ne pense pas que je l'achèterais :)

    RépondreSupprimer
  2. Sa ma l'air pas mal a voir le cote scientifique a l'air intéressent. Je me laisserai peut être tente

    RépondreSupprimer

"nom + url"