dimanche 13 mars 2016

Journal d'un vampire en pyjama, Mathias Malzieu

Titre : Journal d'un vampire en pyjama
Auteur : Mathias Malzieu
Edition : Albin Michel
Pages : 240
Prix : 18€
4e de couverture : « Me faire sauver la vie est l'aventure la plus extraordinaire que j'aie jamais vécue. »












Mon avis :

J'ai lu absolument tous les livres de Mathias Malzieu
et c'est un de mes trois auteurs préférés. Quand j'ai vu que lui et son groupe Dionysos repartait en tournée et qu'ils passaient à Nantes, j'ai pris une place de concert. Quand j'ai vu qu'ils sortaient un nouvel album nommé "Vampire en pyjama", on me l'a offert. Il ne me manquait que la lecture du livre pour que tout soit complet mais problème, j'ai tous ses livres en poche et ça me faisait mal d'acheter le grand format pour ensuite racheter le poche, donc je l'ai pris en ebook !

Encore une fois, Mathias Malzieu ne m'a pas déçu. Je savais que tous ses romans avaient un fond autobiographique, notamment avec "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi" et "Le plus petit baiser jamais recensé", mais là, c'est encore plus visible car ce roman parle de l'année que l'auteur a passé à se battre contre une maladie du sang qui aurait pu le tuer. Du jour au lendemain, il s'est transformé en vampire, ayant besoin du sang des autres pour survivre et subissant la pression de Dame Oclès.

C'est toujours difficile de parler d'un témoignage car la personne qui écrit a vraiment vécu tout ce qu'elle nous raconte. Ce roman m'a serré le coeur a de nombreuses reprises et l'auteur a vraiment réussi à faire passer l'espoir qu'il avait parfois de s'en sortir avant que tout retombe. Et même si je savais qu'il s'en était sorti, je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir peur ou d'être triste pour lui. Il a réussi à retranscrire la peur de la mort, l'espoir de s'en sortir, la solitude du malade, le changement de la vision des autres, le rapport au corps. Autant de sujets si personnels qu'ils peuvent être durs à réellement expliquer et j'ai trouvé qu'il y avait réussi à merveille.

L'histoire est portée par une plume toujours aussi belle, qui résonne comme les chansons qu'il écrit. Avec une musicalité particulière empreinte de nostalgie et d'espoir. J'ai rempli ma liseuse de surlignage pour garder de belles phrases en tête (je vous en laisse un échantillon en fin de chronique). Comme dans tous ses romans, Mathias Malzieu joue sur les mots et les réinvente pour le plus grand plaisir du lecteur. On rêve, on imagine, on embellit la vie en lisant ce roman et ça fait tellement de bien !

La particularité en plus de ce roman, est que Mathias Malzieu fait pleins de clins d'oeil à ses autres écrits et on voit alors vraiment à quel point ils sont inspirés de sa vie, à quel point ils sont importants pour lui. Et quand on a lu tous ses livres, c'est également agréable et sympathique de reconnaître ces clins d'oeil car on se sent alors plus proches de l'auteur. Ce livre est un coup de coeur, ou devrais-je dire encore un coup de coeur pour Mathias Malzieu et un beau 20/20.



"Faire le con poétiquement est un métier formidable."

"Le problème est que je donne plus que ce que j'ai. Je suis le plus con des dragons. Celui qui crache des étincelles et se crame les ailes avec."

"Vampire en cavale recherché par les autorités médicales le long du littoral. Signalement : très blanc, tout petit, fait du skateboard au ralenti."

3 commentaires:

  1. Ce roman me tente de plus en plus :o !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les citations ! Ce livre me tente beaucoup^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les romans de Mathias Malzieu sont des perles pour les citations <3

      Supprimer

"nom + url"