samedi 19 mars 2016

Rage, Nicolas Gramain

Titre : Rage
Auteur : Nicolas Gramain
Edition : Atramenta
Pages : 200
Prix : 16€, il faut passer par l'auteur pour commander
4e de couverture : "Un berserk catcheur se bat pour assouvir sa vengeance envers ceux qui l'ont transformé, le tout dans un univers cyber-punk très sombre."













Mon avis : 

Je remercie tout d'abord l'auteur de m'avoir envoyé son roman car ça a été une très bonne surprise. 

Dans ce roman ponctué de quelques illustrations aux allures de comics, on suit Vucain, un homme génétiquement modifié qui peut se changer en une sorte de bête quasi indestructible. Il exerce ses talents au sein des Death Fighting, des combat de boxe/catch/je sais pas trop, à mort. Au fil des pages, on découvre ses origines et surtout l'origine de la rage qui l'anime, son désir de vengeance, le tout contenu par Marissa, la fille de sa voisine prostituée qu'il va sauver. L'histoire parait étrange non ? C'est le cas, mais c'est surtout une histoire et un univers passionnant ! En lisant, j'avais dans ma tête un mix des films Babylone AD et Matrix, mêlé d'un peu du manga DN Angel et d'autre chose dont je ne me souviens plus trop. 

Notre héros, Vulcain, va d'épreuves en épreuves pour sauver Marissa puis pour essayer de sauver son univers et le rendre meilleur, car pour l'instant il est sous l'égide de l'armée et de groupes de scientifiques pratiquant des expériences génétiques sur les humains. J'ai énormément apprécié la fin, une fin à laquelle je ne m'attendais absolument pas, que j'ai trouvé originale et finalement assez logique avec le reste de l'histoire, de plus c'est vraiment à ce moment que le héros évolue et c'est très agréable. 

Le gros point fort de ce roman est son ambiance très sombre. Elle nous prend aux tripes et malgré les scènes très dures, je n'ai pas eu peur (et pourtant, je ne lis rien qui soit sanglant ou où il y a beaucoup de violence) car la violence est dépourvue de toute émotion ici je trouve. Je lisais ces scènes violentes, mais comme c'était le quotidien de cet univers, c'est horrible à dire mais j'en étais assez détachée. Toutefois soyez prévenus, ce livre n'est PAS pour les enfants ou les âmes sensibles ! 

Le petit bémol tient à la relation entre Marissa et Vulcain que j'aimais beaucoup au début mais qui finit par être malsaine pour moi car je continuais à voir Marissa comme une petite fille. De ce fait, ce roman reste quand même très bon, et je lui mets un beau 17/20 ! 

1 commentaire:

  1. Merci beaucoup, Eolwen, pour cette très belle chronique qui souligne les enjeux du roman et d'avoir "osé" le lire ^_^. Sinon, ce sont des combats de free-fight !

    RépondreSupprimer

"nom + url"