mercredi 25 mai 2016

La Belle et le Fuseau, Neil Gaiman & Chris Riddell

Titre : La Belle et le Fuseau
Auteur : Neil Gaiman
Illustrateur : Chris Riddell
Edition : Albin Michel
Pages : 72
Prix : 19€
4e de couverture : "À la veille de son mariage, une jeune reine décide de quitter son palais pour aller délivrer une princesse prisonnière d'un sortilège de sommeil. Elle laisse sa robe de mariée, revêt sa cotte de maille, se pare de son épée et enfourche son cheval. Entourée des nains qui l'accompagnent et la protègent, la reine traverse un tunnel sous la montagne et avance vers le royaume endormi. Bientôt, un château apparaît dans le lointain. Ses murs sont recouverts de ronces et de toiles d'araignées et, dans le donjon, repose la princesse aux lèvres rouges comme les roses. Mais qui sait, peut-être que dans ce conte-là, la princesse n est pas celle qu on croit, et qu'une reine donnera un baiser à une belle endormie..."



Mon avis : 



Un livre qui me faisait de l'oeil depuis des mois et que j'ai été ravie de trouver en occasion ! 

C'est une réécriture des contes de Blanche-Neige et de la Belle au Bois Dormant. A première vue assez banale avec une petite histoire homosexuelle en arrière plan : c'est Blanche-Neige qui décide d'aller sauver la princesse et qui l'embrasse. L'auteur a réussi à me retourner le cerveau après le baiser de princesse en ajoutant la touche un peu creepy que je lui connaissais. En dire plus sur l'intrigue serait complètement vous gâcher cette surprise aussi bien menée ! Je peux juste vous dire que j'ai trouvé la fin un peu trop rapide et comme si elle tombait à plat. 

J'ai aimé que dans cette histoire, les héroïnes soient des femmes et n'aient pas le rôle de princesse en détresse comme dans les contes. Les trois nains ajoutaient la petite touche humoristique mais ils manquaient de substance à mon sens. Ils n'avaient pas l'air de savoir prendre des décisions par eux-mêmes, mais au moins ils étaient fidèles. 

Cet album est une merveille, dans le fond pour ce retournement de situation auquel je ne m'attendais pas, et dans la forme pour les magnifiques illustrations qui émaillent l'histoire. On retrouve des effets de doré sur certains éléments de dessin (notamment les têtes de mort, les chapeaux des nains,...) et le reste ressemble à des gravures extrêmement précises ! Le tout est simplement sublime, l'illustrateur Chris Riddell a un talent de fou ! 

J'aurais aimé que cette réécriture soit plus longue, afin qu'elle soit un peu plus développée, mais sinon je ne regrette pas du tout de l'avoir achetée et lue car c'est une pure beauté morbide, un magnifique 17/20 ! 

2 commentaires:

"nom + url"