jeudi 7 juillet 2016

Memorex, Cindy van Wilder

Titre : Memorex
Auteur : Cindy van Wilder
Edition : Gulf Stream
Pages : 406
Prix : 17€
4e de couverture : "2022. Cela fait un an que la vie de Réha a basculé. Un an que sa mère est morte dans un attentat contre sa fondation, Breathe, qui promeut un art contemporain et engagé. Un an que son père, un scientifique de génie, ne quitte plus Star Island, l'île familiale. Un an qu'Aïki, son frère jumeau, son complice de toujours, s'est muré dans une indifférence qui la fait souffrir. Le jour de ce sinistre anniversaire, la famille est réunie sur l'île : c'est le moment de lever les mystères, les tabous, les rancoeurs que Réha ressasse depuis un an. Au coeur de l'énigme : Memorex, la multinationale pharmaceutique de son père, ainsi que ses expérimentations sur la mémoire. Des expérimentations qui attisent les convoitises de personnages puissants et sans scrupules, prêts à tout pour accomplir leurs rêves les plus fous."




Mon avis : 

Après avoir été tentée maintes et maintes fois par l'auteur elle-même, après l'avoir acquis aux Etonnants Voyageurs, j'ai enfin lu Mémorex en compagnie de mes copines Kaecilia et Emy !

Alors, de base je n'aime pas les thrillers, mais bon, j'adore Cindy, donc j'ai tenté. Et même si j'ai beaucoup aimé, je confirme, les thrillers ne sont pas faits pour moi car j'ai du mal avec l'ambiance !
Cindy nous plonge dans un futur assez sombre, Réha, notre héroïne est en pensionnat et ne se remet toujours pas de l'attentat qui a coûté la vie à sa mère et qui l'a éloignée de son frère jumeau Aiki. Le roman se découpe en trois parties, et le tout se déroule dans une ambiance sombre et tendue (le maître mot de la collection Electrogène : tension !). J'ai trouvé la première partie très lente, je n'arrivais pas à entrer dans le roman. On y suite Réha au pensionnat avant son départ sur l'île privée de son père, un an après l'attentat. Réha m'agaçait, je la trouvais trop sombre, trop grognon, elle est totalement fermée aux autres, et comme on ne sait pas trop pourquoi, ça m'a énervée et je n'ai pas réussi à m'attacher à elle. Au contraire, je me suis très vite sentie proche de la copine d'Aiki, celle que Réha surnomme Petite Miss Parfaite, car elle est ouverte et fait tout pour aider les autres, elle est lumineuse. 

Mais à partir de la seconde partie du roman, tout s'accélère et devient haletant, comme un film d'action ! Imaginez : des personnages prisonniers d'une île, des armes, la nuit, des secrets de famille dévoilés... Ca donne envie n'est-ce pas ? Jusqu'à la révélation finale (que j'avais un peu deviné car j'avais déjà vu ou lu quelque chose qui y ressemblait un peu) j'ai été surprise ! Mais si je vous en dis plus je vous spoile tout !

Au niveau de la plume, j'ai encore une fois été conquise ! Tout ce qu'elle décrit l'est si bien que je me l'imagine immédiatement, et bon sang que ça rendrait bien en film ! Cindy van Wilder a un don pour tenir en haleine c'est assez dingue ! Et j'ai adoré les petites références à "IRL" d'Agnès Marot qui est aussi dans ma PAL, ça m'a beaucoup fait sourire.

Au final j'ai bien aimé ce roman. Pourquoi pas énormément comme beaucoup de monde ? Ca tient en deux choses : la première partie très lente...et le fait que l'ambiance soit trop sombre pour moi et mon monde de bisounours ! Mais c'est tout de même un beau 16/20 !

1 commentaire:

  1. J'ai ce livre dans ma pal et je suis impatiente de découvrir cette histoire ^-^ !!!

    RépondreSupprimer

"nom + url"