samedi 23 juillet 2016

Truffe et sentiments, Emilie Devienne

Titre : Truffe et sentiments
Auteur : Emilie Devienne
Edition : Pygmalion
Pages : 212
Prix : 17€
4e de couverture : "« Bonjour ! Je m’appelle Gibus. Je suis un pur SPA et fier de l’être. Quand Rose et Julien m’ont recueilli, je pensais couler des jours sereins dans leur grande maison avec jardin et croquettes de premier choix. Or, “patte à tra” : ils divorcent ! Bien sûr, ils ont tout prévu : garde alternée pour les enfants, partage équitable des meubles, nouvel appartement… Et qu’en est-il de moi ? Pour m’avoir, tous les coups sont permis. Mais c’est sans compter sur les plans épiques de mes jeunes maîtres, Paul et Sophie. Pendant ce temps, Pinotte refuse mes avances, la mère de Rose tombe amoureuse à plus de soixante ans et encore, je ne vous dis pas tout… »
Quand les désaccords se multiplient dans un couple, comment gérer la crise sans y laisser son pelage ? Rassurez-vous, fin psychologue et philosophe à ses heures, Gibus a plus d’une astuce sous la patte !"




Mon avis : 

Si vous cherchez un contemporain original, ce livre est fait pour vous !

Oui oui, ici c'est bien un chien qui est le narrateur. Mais un chien remarquablement intelligent, qui subit le divorce de ses maîtres tout en analysant la société d'aujourd'hui. J'ai tout de suite eu un petit coup de coeur pour cette narration originale qui me faisait beaucoup sourire. En utilisant ce point de vue, l'auteur met beaucoup de choses et d'événements en perspective, elle nous fait également voir nos travers et nos comportements étranges tout en nous faisant réfléchir sur nos amis à quatre pattes.

Le sujet principal de l'histoire reste le divorce de Julien et Rose. A travers Gibus, c'est le regard des enfants que l'on voit également. Et en temps que chien, il a accès à des conversations que les enfants ne pourraient pas forcément entendre car pas assez discrets. Un nouveau point de vue sur ce sujet de société de plus en plus récurrent. On y voit les différentes étapes : le refus, les disputes, le renouveau, l'acceptation puis le bonheur final. Le problème, c'était que parfois, toutes ces réflexions traînaient en longueur, ce qui donne un vrai souci de rythme au roman. 

Bon par contre, si j'ai adoré Gibus, j'ai franchement eu du mal avec Rose. Durant tout le livre j'ai trouvé qu'elle se comportait mal envers tout le monde, une vraie harpie ! Elle crie sur tout et tout le monde, veut tout diriger sans tenir compte de l'avis ou des sentiments des autres, et rejette la faute sur tout le monde sauf sur elle ! Au contraire, Julien paraissait très gentil et calme, de même pour les enfants, ce qui ne faisait qu'exacerber la méchanceté de Rose. Je trouve ça dommage car ça donne des personnages trop manichéens, dans un roman où justement le narrateur nuance beaucoup ses propos.

Je suis donc ressortie assez mitigée sur ce roman : l'idée est très originale, le sujet du divorce est bien traité, mais un rythme inégal et des personnages trop manichéens gâchent un peu le tout. Ce sera un 14/20 pour moi. 

2 commentaires:

"nom + url"