samedi 3 septembre 2016

Slammed 1 : Indécent, Colleen Hoover

Titre : Indécent
Auteur : Colleen Hoover
Edition : J'ai Lu
Pages : 282
Prix : 13,90€
4e de couverture : "Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s'installer avec sa mère et son frère dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionné de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d'intérêts communs avec Lake, peut-être même trop... Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?"






Mon avis : 

Après avoir lu "Hopeless" qui avait été un coup de coeur, et "Maybe Someday" que j'avais bien aimé mais sans plus...on m'avait dit que j'avais lu les deux meilleurs romans de Colleen Hoover...Pourtant, j'ai eu un nouveau coup de coeur !

Je me suis lancée dans ce roman sans rien en savoir, et je dois avouer qu'au début j'ai été un peu perplexe car c'est le coup de foudre dès le premier regard entre nos personnages. A peine Lake a-t-elle emménagé que Will lui propose un rencard et qu'ils s'embrassent le lendemain et donnent l'impression de vouloir passer leur vie ensemble. Pour le coup dans tête je me disais juste "Mais faut se calmer les jeunes, vous vous connaissez que depuis 48h !". Et puis je suis passée au chapitre 3, et j'ai été soufflée, car comme je vous l'ai dit, je ne savais rien du livre. Et là j'ai été transportée pendant tout le reste du roman. 

Colleen Hoover aborde encore une fois des sujets forts : la maladie, le deuil, l'expression par les mots et les relations prof/élève (d'ailleurs en relativisant par la suite, ça m'a fait pensé à Ezra et Aria dans Pretty Little Liars). Je les ai tous trouvés très bien traités. La relation interdite du professeur et de l'élève est vue ici comme naturelle et on en veut au système de séparer nos personnages. Vont-ils donc réussir à finir ensemble ?
Je me demande si le deuil n'a également pas eu un rôle dans leur relation. Est-ce que si Lake n'était pas en deuil de son père, et Will de ses parents, leur relation aurait évolué de la même façon ? Tout est une question de destin finalement, et c'est d'ailleurs un gros point du roman selon moi. 

Il y a également toute une partie sur le slam, car Will le pratique fréquemment. J'ai adoré découvrir cet univers. Colleen Hoover a écrit quelques textes de slam à cette occasion et certains m'ont parlé, je les ai trouvés tout simplement magnifiques. Ici le slam sert vraiment l'histoire, ce n'est pas juste une hobby histoire de rendre un personnage plus intéressant. 

J'ai du mal à décrire pourquoi ce roman m'a autant touchée, il n'a rien d'absolument spécial, de très nouveau. Mais en tout cas, il m'a bouleversée, je l'ai dévoré et adoré du début à la fin, c'est un superbe 17/20 et un beau coup de coeur inattendu. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"nom + url"